Search

Faut-il être natif pour enseigner une langue?

Updated: Sep 13, 2019

Cette question me tracasse depuis un certain temps parce que je suis actuellement à la recherche d'un travail en tant que professeur de langues et ceci représente monplus grand obstacle. Ici j'essaierai de vous donner mon avis (pas trop rébarbatif...j'espère) sur cette question.


Un natif comprend mieux sa langue qu'un non-natif:

Ceci semblerait être un des arguments principaux pour embaucher un natif au lieu d'un non-natif. Je dois avouer que je suis en partie d'accord avec cette hypothèse, car il est certainement vrai qu'un natif comprendrait mieux les nuances de sa propre langue, il m'est déjà arrivé de ne pas savoir quelque chose en cours qu'un natif aurait pu expliquer. Cela dit, il n'est pas toujours vrai que les non-natifs ne comprennent pas suffisamment bien la langue qu'ils enseignent. En tant que professeur de français il y a d'innombrables points de grammaire que j'ai réussi à expliquer parce que ce sont des choses que j'ai moi-même apprises à l'école. Grâce à cette expérience je peux me mettre à la place de l'élève et me rappeler mes propres difficultés. Être capable de voir ce que l'on enseigne sous un autre angle est un atout précieux pour un professeur. Ayant déjà eu l'occasion de travailler en tant que professeur d'anglais (ma langue maternelle) je peux vous dire qu'il m'est parfois difficile de comprendre pourquoi un élève semble avoir des difficultés avec quelque chose qui me semble évident et naturel, ce qui peut être très frustrant.






Un natif devrait enseigner sa langue parce que sa prononciation est correcte:

Il est bien sûr vrai que dans la plupart des cas un natif prononce mieux qu'un non-natif. Même si de très gentils français m'accablent de compliments pour ma prononciation impeccable (je vous remercie, tous ceux qui m'ont donné ce compliment :) ) il y aura toujours quelque chose dans mon accent qui me distinguera d'un vrai français. Ceci me prive-t-il du droit d'enseigner le français? Je considère que mon accent est suffisamment clair et "français" pour que ce cela n'empêche pas mes élèves de faire des progrès. Certes, pour ceux voulant entraîner leur prononciation je leur conseillerais de prendre des cours avec un natif, mais pour enseigner le français de tous les jours mon accent suffit amplement.

Ceci dépend bien sûr de la personne, certains n'arrivent pas encore à masquer leur accent, ce qui pourrait en effet nuire à l'éfficacité des cours. Il est important pour l'employeur d'évaluer la prononciation du/de la candidat(e) en personne si possible.

Je me permet de vous poser une autre question (c'est mon blog quand même!) Si on veut enseigner le français quel est le "bon"accent? Je crois qu'il est raisonnable de dire que les étudiants s'attendent à ce que leur prof parle le français "parisien". Mais, cela exclut-il les professeurs de Bordeaux etc. qui ont un accent très prononcé? Il en est de même pour l'anglais. Il y a des centaines d'accents au Royaume-Uni et aux États-Unis etc. mais est-ce que les profs devraient toujours parler l'anglais "BBC" ou l'anglais américain "standard". Au Japon, alors que j'étais à la recherche d'un travail je suis tombé sur une école qui cherchait un professeur d'anglais. En lisant l'annonce j'ai été trè surpris d'apprendre qu'ils ne cherchaient que des américains, et donc les britanniques ne seraient pas pris. Il semblerait que l'accent anglais soit difficile à comprendre et à imiter, ce qui est peut-être vrai, n'empêche que c'est de l'anglais. Donc, mêmes les natifs ne sont pas à l'abri!

Le problème de l'accent est difficile à résoudre, mais je considère qu'il est très important pour les écoles de parler avec le/la candidat(e) si il/elle a toutes les compétences requises, et de ne pas l'exclure à cause de sa nationalité.






Pour conclure il me semblerait qu'il y a beaucoup de non-natifs qui seraient parfaitement capables d'enseigner une langue étrangère et ils ne devraient pas être exclus seulement à cause de leur langue maternelle. D'un autre côté je dirais il est probablement préférable d'avoir un professeur natif pour les cours plus avancés (C1/C2) , afin d'voir toutes les nuances de la langue, mais pour les débutants, un professeur non-natif peut aussi offrir un autre point de vue et de bonnes explications. C'est bien sûr l'école qui choisit ses professeurs, mais tout le monde peut-être considéré, sinon on pourrait passer à côté d'un très bon professeur.


5 views

©2019 by David John Turner. Proudly created with Wix.com